Questions fréquentes

Question

Réponse

Explication

Quelle est l’autonomie d’une trémie remplie de combustible ?

Il n'y a pas une seule réponse à cette question. On peut admettre qu'une trémie remplie de combustible suffit pour 5-9 jours de fonctionnement de la chaudière.

La durabilité de chauffage de la chaudière dépend de :

- PCI du combustible ;

- de l’isolation du bâtiment ;

- du type d'installation : chauffage au sol, radiateurs, bouilleur ;

- de la propreté sur l'échangeur de la chaudière, du contenu de cendres dans le bac à cendres ;

- de la température extérieure ;

- de la température demandée dans la maison ;

- de la qualité de la combustion et du combustible !!

Quelle est la température minimale de la chaudière ?

Plus elle est élevée, mieux c'est, mais la température minimale de la chaudière ne doit pas être inférieure à 60oC.

Il faut régler la chaudière de manière à 60oC de sorte que lors de la combustion, la température des gaz d'échappement soit de 140oC.

Nous aurons ainsi une meilleure efficacité de la chaudière.

Toutes les conditions de combustion seront conservées.

La chaudière ne risque pas de condenser à cette température et ne va pas s’encrasser suite au risque de condensation des gaz d'échappement (température du point de rosée hydraulique < 60°C).

Quelle est la température minimale de retour ?

La température minimale de retour conseillée est de 30oC de moins que la température d'alimentation. (delta T depart/retour chaudière)

En pratique sans utiliser les vannes de mélange ou d'autres moyens de mélanger dans la chaudière cela est pratiquement impossible.

Il est conseiller d'installer une vanne à trois voies, ainsi la chaudière fonctionne sur un circuit court à une haute température (primaire),

tandis que l'installation (secondaire)fonctionne suivant chaque température réglée.

La protection du retour de cette manière est conservée

et on peut dire qu'elle est quasi égale à la température de départ de la chaudière.

Comment la chaudière est-elle protégée contre le gel ?

La chaudière est protégée contre le gel par le programme du pilote qui la contrôle.

Le pilote ouvre la vanne de mélange à une température en-dessous de 8oC

et met en marche la pompe du chauffage central dans le but d'empêcher l'eau de geler dans l'installation.

En plus tous les conduits particulièrement exposés à une perte de chaleur doivent être protégés par une isolation supplémentaire.

Il faut vérifier s'il n'y a pas à proximité des conduits des vitres froides, des fenêtres ouvertes, des trous dans les murs, etc.

Quels modes de fonctionnement le pilote possède-t-il ?

PLATINUM et FL 500 LG RTC ?

Le pilote PLATINUM et FL 500 LG RTC possède trois modes de fonctionnement.

Eté - chauffage seulement de l'eau sanitaire.

Manuel - chauffage de l'eau sanitaire et du chauffage central.

Dans le mode de fonctionnement il faut régler la température souhaitée sur la chaudière et dans le circuit de chauffage.

Météo - chauffage de l'eau chaude sanitaire et du chauffage central. Le pilote calcule dans ce mode la température souhaitée pour la chaudière et le circuit de chauffage (via une loi d’eau).

Pourquoi a lieu le recouvrement de la chaudière de suie ?

Il y a quelques cas dans lesquels la chaudière se recouvre de suie, p.ex. combustible humide, mauvaises conditions de combustion, dimension excessive de la chaudière, température basse de la chaudière.

Dans le premier cas le combustible humide crée une température trop faible des gaz d'échappement ce qui conduit en conséquence à leur condensation. Dans ce cas non seulement la chaudière est recouverte de suie, mais aussi toute la cheminée.

Dans le deuxième cas le plus souvent il y a tout simplement trop peu d'air

dans la chambre de combustion. Il suffit d'ajouter un peu d'air à la flamme, les gaz brûlent librement ne libérant pas le charbon des gaz d'échappement.

Dans le cas d'une dimension excessive de la chaudière, la température est très vite obtenue et en conséquence la chaudière sera plus souvent

à l'arrêt qu'en fonctionnement. En conséquence il n'y aura pas de postcombustion des gaz

et la chaudière se recouvrira de suie.

La température trop basse est la pire des fautes commises. Si la chaudière est mal raccordée à l'installation ou coupée par un thermostat dans la maison. En conséquence, afin de diminuer la température dans la maison il faut baisser la température de la chaudière. Il est conseillé dans ce cas d'installer des vannes de mélange.

Que faire si l'eau commence à bouillir

dans la chaudière ?

Il ne faut pas paniquer. Cela ne doit pas arriver. La cause est le manque d’échange de la chaleur, la porte ouverte du bac à cendres, ou la mise d'un combustible inflammable NON autorisé, p.ex. : journaux ; bois compressé ; plastiques ; etc.

Le pilote dans le cas d'une température au-dessus de 90oC met en marche toutes les pompes, même si elles sont arrêtées et ouvre la vanne de mélange dans le but de refroidir la chaudière.

Fermer la porte si elle est ouverte. Si c'est une chaudière à combustion supérieure, on peut ouvrir la plus haute porte pour refroidir plus rapidement la chaudière.

Un dispositif de sécurité thermique est prévu lors de l’installation par votre chauffagiste, conformément au DTU.

 

Qu'est-ce qu'une courbe de chauffe ?

La courbe de chauffe est un graphique de températures de départ de l'eau du chauffage central en fonction des températures extérieures.

La courbe de chauffe donne la température calculée de chauffage par rapport à la température extérieure mesurée.

Le graphique de la courbe de chauffe est disponible dans la notice d'utilisation du pilote.

Pourquoi la soufflerie ne fonctionne-t-elle pas ?

La soufflerie ne fonctionne pas car il est possible que la fiche soit retirée.

La chaudière a été surchauffée, la protection STB a fonctionné.

Insérer la fiche de la soufflerie dans la prise électrique.

Appuyer sur le bouton STB après le refroidissement de la chaudière.

Est-il permis d'ajouter de l'eau dans l'installation pendant le travail de la chaudière ?

L'ajout d'eau dans l'installation pendant le travail de la chaudière est interdit.

L'ajout d'eau dans la chaudière échauffée cause le risque de dépressurisation de la chaudière et de l'installation.

Quand la chaudière est fortement échauffée, cela peut conduire à une dépressurisation ou à une fissure.

Nous rappelons que l’eau introduite doit être de qualité suffisante et exempte d’impuretés.

Lors du remplissage (à Froid) de l’installation, vérifiez la pression et utiliser le circuit protégé uniquement (via le disconnecteur)

 

Est-ce qu'il est conseillé d'installer une vanne mélangeuse ?

Oui, il est conseillé d'installer mélangeuse.

La vanne mélangeuse est un appareil remplissant plusieurs fonctions utiles, entre autres :

- elle protège la chaudière contre la corrosion de basse température ;

- elle mélange l'eau d'alimentation de retour dans le but d'obtenir un facteur stable dans le circuit du chauffage central,

- elle permet un réglage fluide de la température à l'aide du servomoteur ;

- le montage de la vanne donne des économies supplémentaires liées

au combustible ;

elle protège avant tout notre chaudière contre la corrosion et prolonge sa durée de vie.

Qu'est-ce que la priorité de l'eau chaude sanitaire (CWU) ?

La priorité de l'eau chaude sanitaire est une fonction

dans le pilote qui en premier lieu chauffe la réserve d'ECS et ensuite allume le chauffage central.

Cette fonction est utilisée souvent  en été  quand chauffage est coupé

Qu'est-ce que la désinfection de l'eau chaude sanitaire (CWU) ?

La désinfection de l'eau chaude sanitaire est une fonction

dans le pilote qui chauffe la réserve ECS jusqu'à la température de 70oC dans le but de sa désinfection.

Cette fonction sert à tuer la bactérie Légionellose dans le circuit ECS. Normalement elle est utilisée rarement. La bactérie ne se développe pas si une température de 50oC est maintenue dans le réservoir. La probabilité du développement de la bactérie existe quand nous maintenons une température basse dans la réserve ou quand nous ouvrons rarement le robinet

de l’eau.

Qu'est-ce que l'antiblocage ?

L'antiblocage est une fonction active avec les granulés de bois.

Elle sert à maintenir le feu dans le foyer, Quand la chaudière s'arrête, elle obtient la température souhaitée, alors, toutes les 20 minutes, si la température ne baisse pas, l'antiblocage se déclenche pour 5-10 secondes. L'antiblocage peut être réglé selon les besoin et la puissance de la chaudière. Par défaut il fonctionne 5 secondes.

Pourquoi le moteur du chargeur fonctionne mais n'ajoute pas de combustible ?

Le moteur du chargeur fonctionne mais n'ajoute pas de combustible car la goupille fendue est rompue ou la vis sans fin du chargeur est usée.

Changer la goupille fendue.

Changer la vis sans fin du chargeur.

Que peut-on brûler dans les chaudières à bruleur à gouttière BIO ?

Il est possible de brûler dans les chaudières à bruleur à gouttière différents combustibles grâce à trois modes de fonctionnement.

Le premier « pellet 6-8

Le deuxième « agro pellet », dans ce programme il est possible de brûler les granulés , les grains de blé  les noyaux d’olives concasses et tous ce qui est de faible granulation.

Le troisième « grille », dans ce programme nous utilisons du bois ou du charbon.

Bien sûr si nous brûlons à l'aide de l'éco-pellet et du granulé nous pouvons en même temps brûler sur la grille supérieure en ajoutant un peu de bois ou de charbon.

Pourquoi le chargeur ne fonctionne-t-il pas et le moteur fait du bruit ?

Le chargeur ne fonctionne pas et le moteur fait du bruit car il est probablement bloqué mais la goupille n'a pas été rompue.

Cela peut également être causé par le condensateur du moteur.

Ouvrir la fenêtre du trou de nettoyage, enlever ce qui bloque, p.ex. une pierre.

Changer le condensateur du moteur.

Pourquoi le moteur du chargeur chauffe-t-il ?

Le moteur du chargeur chauffe à cause du condensateur usé.

Changer le condensateur.

Quel est la cause de la rupture de la goupille ?

La cause de la rupture de la goupille est la granulation du charbon non conforme aux recommandations du fabricant, beaucoup de pierres

dans le charbon, beaucoup de sciures dans les granulés de bois, combustible humide, mâchefer sur le brûleur.

Changer de charbon.

Changer le calibre du charbon.

Changer de granulé de bois (DIN+ ou NF biocombustible solide Hautes Performances recommandés).

Sécher le combustible (<20% pour le bois buches).

Nettoyer le bruleur.

Dans le brûleur à gouttière le combustible ne brûle que

d'un seul côté du foyer ?

Le combustible ne brûle que d'un seul côté à cause de la chambre d'air du brûleur qui est sale.

Il manque d'étanchéité sous la bride de la gouttière ou le ventilateur est sale.

Nettoyer la chambre d'air du foyer.

Remplacer la tresse d'étanchéité.

Nettoyer le ventilateur.

Pourquoi y a-t-il une mauvaise combustion du combustible

dans les chaudières à chargeur automatique ?

La mauvaise combustion du combustible dans les chaudières à chargeur automatique résulte du mauvais choix des temps de chargement.

Les réglages de la soufflerie sont mal choisis.

Régler le chargement du combustible et/ou de la soufflerie (voir tableau des réglages).

Appeler le SAV.

Pourquoi y a-t-il des dépôts sur le brûleur ?

Les dépôts sur le brûleur apparaissent dans le cas de l'arrivée d'air mal réglée.

Ajuster la puissance de la soufflerie.

Pourquoi le charbon non brûlé tombe dans le bac à cendres ?

Le charbon non brûlé tombe dans le bac à cendres du fait d’un mauvais réglage du chargement du charbon.

Diminuer le chargement de 2-3% et observer s'il y a une amélioration.

Que signifie l'alarme - nettoyer la chaudière ?

Nettoyer la chaudière signifie que l'échangeur de la chaudière est sale.

La température des fumées est supérieure à 220oC.

Nettoyer l'échangeur de la chaudière.

Diminuer le chargement des combustibles.

Désactiver le capteur si le combustible n'est brûlé que sur la grille.

Si le combustible est brûlé en même temps sur la grille et le foyer, ajouter moins de combustible sur la grille.

Pourquoi le granulé non brûlé tombe dans le bac à cendres ?

Le granulé non brûlé tombe dans le bac à cendres car le chargement du pellet ou la soufflerie sont mal réglés.

Diminuer le chargement de 2-3% et observer, en cas de nécessité répéter l'action.

Diminuer la soufflerie de 2-3% et observer, en cas de nécessité répéter l'action.

Pourquoi des claquements ont-ils lieu sur les grilles à eau dans les chaudières à trémie ?

Les claquements signifient une chaudière qui n'est pas mise de niveau correctement.

Ou  l’ébullition locale de l'eau sur les grilles.

Ou le manque d'eau.

Mettre de niveau la chaudière.

Vérifier le circuit d'eau.

Vérifier si la pompe fonctionne.

Que signifie l'alarme - chargeur surchauffé ?

Le chargeur surchauffé peut indiquer que le capot du chargeur de combustible est ouvert.

Un joint endommagé sous le capot de la trémie.

Un joint endommagé sous le panier de la trémie.

Un joint endommagé du trou de nettoyage du chargeur.

Un joint endommagé entre le brûleur et le tuyau du chargeur.

Vis de raccordements du panier avec le chargeur et le brûleur

qui ne sont pas serrées.

Fermer le capot de la trémie de combustible.

Changer le joint sous le capot de la trémie.

Changer le joint sous le panier de la trémie.

Vérifier les différents joints.

Serrer correctement toutes les vis.

Que signifie l'alarme - chaudière surchauffée ?

Chaudière surchauffée, indique une température supérieure à 90oC (d'habitude quand nous brûlons à l'aide de la grille supérieur).

Temps d'arrêt trop court.

Refroidir la chaudière, en cas de nécessité enlever le combustible de la grille supérieure. Prolonger le temps d'arrêt.

Que signifie l'alarme - capteur de fumées endommagé ?

Le capteur de fumées endommagé montre que la température des fumées a dépassé 250oC.

Le capteur de la température des fumées est endommagé.

Diminuer le chargement des combustibles !!

Enlever le capteur si le combustible n'est brûlé que sur la grille.

Si le combustible est brûlé en même temps sur la grille et le foyer

- ajouter moins de combustible sur la grille.

Changer le capteur de température des fumées.

Pourquoi la fumée sort de la porte de la chaudière ?

La fumée sort de la porte de la chaudière à cause du manque de tirage.

Contrôler l’étanchéité de la cheminée.

Vérifier la perméabilité de la cheminée ainsi que ses paramètres, s'ils sont conformes

aux recommandations.

Etancher la sortie de la chaudière vers le conduit de cheminée en empêchant la succion de l'air froid.

Dans le cas d’un diamètre trop faible de la cheminé vérifier la possibilité d'installer un ventilateur d'aspiration.

Pourquoi une fuite d'eau a lieu des conduits de convection ?

Une fuite d'eau a lieu des conduits de convection

à cause d'un combustible inapproprié ou à cause d'une trop grande humidité.

Température de combustion trop basse.

Trop peu d'air.

Obturateur des fumées fermé.

Le pilote est mal réglé, mauvais temps de purge.

Changer de combustible.

Ouvrir l'obturateur d'air.

Ouvrir l'obturateur de fumées.

Régler le pilote.

Pourquoi pendant les premiers démarrages la chaudière « transpire » ?

La chaudière « transpire » pendant les premiers démarrages car le phénomène de condensation a lieu.

Nous chauffons la chaudière jusqu'à la température d'environ 80oC et la maintenons pendant environ 6 heures. Répéter l'action si nécessaire.

Pourquoi une combustion trop rapide du combustible a-t-elle lieu ?

Une combustion trop rapide du combustible a lieu à cause :

- d'une trop grande section de la cheminée ;

- d'une trop grande entrée d'air ;

- d'un mauvais réglage du pilote.

Fermer l'obturateur sur le carneau.

Vérifier l'étanchéité de la porte.

Régler l'arrivée de l'air.

Régler le pilote ou appeler le SAV.

Quelles actions réalise le régulateur à microprocesseur ?

Il réalise :

- une mise à feu autonome

- une commande météo

- une commande de chambre (température ambiante)

- une commande de la pompe de l'ECS

- une commande Horaire : pompe de circulation, pompe supplémentaire, brûleur (temps de travail de la chaudière)

- extinction

- contrôle de combustion à l'aide de la SONDE LAMBDA

 

 

 

 

La fumée sort de la porte de la trémie ou de la porte du bac à cendres.

- manque de tirage ;

- raccordement incorrect de la chaudière avec la cheminée ;

- les restes du combustibles pénètrent sous les charnières ou sous la matière de garnissage ;

- une deuxième chaudière est installée dans le même conduit de cheminée ;

- section trop petite de la cheminée ;

- étancher l'entrée du carneau dans le conduit de cheminée ;

- vérifier la perméabilité de la cheminée ainsi que ses paramètres ;

- vérifier la matière de garnissage d'étanchéité de la porte ;

- étancher la sortie de la chaudière vers le conduit de cheminée en empêchant la succion de l'air froid.

- agrandir le diamètre de la cheminé.

L'eau fuit de la chaudière pendant les premiers démarrages.

- condensation (transpiration de la chaudière).

- nous chauffons la chaudière jusqu'à la température supérieure à 80oC et la maintenons pendant 6 heures au minimum. Répéter l'action si nécessaire.

Température trop basse dans la chaudière.

- puissance de la chaudière (dimensionnement) mal choisie ;

- valeur de combustion du combustible trop faible ;

- réglage incorrect de la chaudière.

- voir le chapitre consacré à l'entretien et l'exploitation de la chaudière ;

- puissance de la chaudière mal choisie.

Augmentation brusque de la température et de la pression dans la chaudière.

- manque d'étanchéité de la chambre du bac à cendres ;

- section trop grande de la cheminée ;

- assurer l'étanchéité de la porte et des trous de nettoyage s'ils existent ;

- diminuer la section de la cheminée, installé un évent.

Fuite d'eau des conduits de convection.

- mauvais combustible ;

- température de combustion trop basse ;

- manque d'arrivée d'air par l'obturateur d'air ;

- obturateur des fumées fermé.

- utiliser un combustible avec un PCI et une humidité appropriés ;

- ouvrir l'obturateur d'air ;

- ouvrir l'obturateur de fumées.

 

 

 

Détérioration

Cause possible

Moyen de réparation

Le brûleur ne se met pas en marche

Manque d'alimentation ou pilote de la chaudière débranché

Vérifier l'alimentation

et l'interrupteur général du pilote électronique

 

Le fusible du motoréducteur a fonctionné

Vérifier et changer

en cas de nécessité

 

La sécurité thermique a fonctionnée

Réarmer la sécurité

 

L'interrupteur thermique du moteur a fonctionné

Vérifier l'interrupteur

et définir la cause de son fonctionnement

Le chargeur est vide

(pas de combustible)

Le transmetteur de surcharge a fonctionné

Redémarrer le transmetteur de surcharge

 

Manque de combustible

dans la trémie ou le combustible a été suspendu au-dessus du chargeur

Vérifier le niveau du combustible dans le réservoir

et au-dessus des ouvertures à la prise du combustible

 

Embrayage de la vis sans fin débranché

avec le motoréducteur

Changer l’accouplement de l'embrayage et redémarrer

La vis sans fin du chargeur ne tourne pas dans le brûleur malgré le travail du motoréducteur

Le fusible du motoréducteur a fonctionné

Vérifier et changer

en cas de nécessité

 

Embrayage de la vis sans fin débranché avec le motoréducteur

Changer l’accouplement de l'embrayage et redémarrer

 

Vis sans fin non nettoyée avant la fin du travail de la chaudière

Démonter la vis sans fin, nettoyer, avertir le fabricant

Une découpe fréquente de la cale protégeant la vis sans fin a lieu

Le support du motoréducteur n'est pas fixé au sol de façon stable

Corriger et assurer une fixation durable

 

Mauvais centrage du support du motoréducteur par rapport à la vis sans fin

Vérifier le centrage du montage et centrer éventuellement

Enfumage de la trémie

Fuite de tout le circuit

Vérifier si le capot de la trémie est convenablement fermé

 

 

Vérifier les joints

et les vis du chargeur avec le

brûleur, en cas de nécessité resserrer les éléments

Embout de la vis sans fin brûlé en sortie

Réglage incorrect de la combustion

Régler correctement la combustion

dans la chaudière conformément

à la notice d'utilisation de la chaudière

RGE